Réaliser un film d’animation en atelier – une pédagogie transversale

conférence animée – Adultes et professionnels – 2 h + discussion

Durée : environ 2h
Public : Adultes – professionnels du monde de l’éducation de la culture, et de l’action sociale.
Nombre de participants : en fonction de la salle (jusqu’à 100)

Luc de Banville enseigne le cinéma d’animation aux ateliers beaux-arts de la ville de Paris, intervient auprès des étudiants de l’université Paris 7 dans le cadre des ateliers cinéma, et anime des ateliers de création de films depuis 20 ans, auprès de tous les publics.
Il réalise et anime des films, et a travaillé dans l’industrie du dessin animé dans les années où celui-ci accomplissait sa
mutation numérique, puis dans l’animation graphique pour la télévision.

C’est à partir de ses cours d’introduction à l’animation auprès de publics non-initiés qu’il a élaboré ce projet de conférences.
Plus qu’un cours magistral d’un spécialiste, il s’agit plutôt d’un éveil généraliste, abordé de façon ludique et pratique.
Cette conférence s’adresse plus particulièrement aux professionnels de l’action culturelle, sociale ou éducative qui
souhaitent inscrire la pratique de l’image animée au sein de leurs actions.

Réaliser un film d’animation en atelier ?
Une pédagogie transversale.

Cette conférence s’adresse en priorité aux acteurs du monde de l’éducation et de la culture et de l’action sociale.

Quels sont les enjeux de la création collective d’un film d’animation ?
Comment articuler cette pratique avec les autres enseignements et les autres Arts ?
Quelles sont les étapes nécessaires et comment les ajuster en fonction du temps dont nous disposons ?
Quelles techniques peuvent être employées ?
Comment faire ne sorte que le film soit une réelle création collective ?

Comment cette pratique, et son résultat (le film) peuvent-ils s’inscrire dans un contexte social ou institutionnel particulier (Médiathèques, Centres de loisirs, école, prison, hôpital, théâtre ou institutions privées)?
Comment faire en sorte que depuis l’écriture à la projection finale le processus soit le plus riche et le plus fort possible ?
Éducation à la manipulation des images, l’animation permet aussi de modifier le regard porté sur les images, et de montrer en pratique comment un film se fabrique.
Manipuler pour l’être moins ?

Nourrie de nombreux exemples (images, films d’animation et d’ateliers) cette conférence à pour but d’éclairer les différents
acteurs du secteur social, culturel ou éducatif sur les enjeux et les possibilités de tels ateliers, elle met en perspective les différentes pratiques et permet d’envisager plus largement les applications possibles de ce type de projet.

 

 

Print Friendly